Saut au contenu

L’assurance locataire : mieux s’informer pour mieux se protéger!

06 juillet 2017

Cet article s’adresse aux résidents du Québec seulement.

Selon l’Autorité des marchés financiers, près de 75 %1 des locataires québécois sont assurés. En faites-vous partie? Voici quelques renseignements sur l’assurance locataire qui vous aideront à prendre une décision éclairée.


Dans cet article :

J’ai peu de biens de valeur. Ai-je besoin d’une assurance locataire?
Comment évaluer le montant d’assurance de mes biens?
Qui est protégé par une même police d’assurance habitation?
Quels renseignements dois-je avoir en main lors de ma soumission locataire?
Existe-t-il des trucs pour économiser sur ma police d’assurance appartement?
Comment puis-je prévenir les dommages en appartement?

 

J’ai peu de biens de valeur. Ai-je besoin d’une assurance locataire?

En plus de vous offrir une protection pour vos biens, notre police d’assurance locataire peut se révéler utile en cas d’incident.

Éviter les soucis financiers

Vous avez laissé l’eau de la baignoire couler et l’appartement de votre voisin est inondé?
Votre gentil toutou a accidentellement abimé la voiture de votre voisine dans le stationnement de votre appartement?
Vous avez oublié un chaudron sur le feu et provoqué un incendie dans votre immeuble?

Même si ces dommages sont accidentels, ils pourraient vous coûter cher... à moins que vous soyez protégé par une assurance locataire!

Avec notre garantie responsabilité civile (protection comprise dans toute police d’assurance habitation), vous êtes protégé en cas de dommages causés involontairement à autrui. Cette protection vous suit partout, tant à votre établissement d’enseignement (cégep, université) qu’en voyage, par exemple. Vous pouvez choisir un montant de couverture allant d’un à cinq millions de dollars, sous certaines conditions.

Mais qu’en est-il de vos biens personnels? Que votre téléviseur vous glisse des mains pendant votre déménagement ou que votre lave-vaisselle cause un dégât d’eau dans votre cuisine, notre protection tous risques couvre la majorité des éventualités pouvant endommager vos biens :

  • feu;
  • vol;
  • vandalisme;
  • dégât d’eau causé par une plomberie ou des électroménagers défectueux;
  • chute d’objets.

Bon à savoir : lorsque vous magasinez votre assurance locataire, il est important de comparer; la protection tous risques est offerte chez nous, mais pas partout!

Relocalisation en cas de sinistre

Si jamais un incendie ou un dégât d’eau rendait votre logement inhabitable pendant un certain temps, sauriez-vous où aller? Plusieurs personnes peuvent compter sur la générosité de leur famille ou de leurs proches, mais ce n’est pas le cas de tout le monde. L’assurance locataire pourrait couvrir vos frais de subsistance supplémentaires à la suite d’un sinistre couvert, soit les dépenses que vous devez engager en plus de vos dépenses habituelles parce que vous ne pouvez demeurer chez vous pendant les travaux. Un coup de pouce considérable à un moment où on en a déjà plein les bras!

 

Comment évaluer le montant d’assurance de mes biens?

  1. Établissez la valeur de vos biens

    Faites l’exercice suivant : pièce par pièce, dressez l’inventaire de tous les biens2 se trouvant dans votre logement (vêtements, meubles, appareils électroniques, articles de sport, etc.) et calculez combien il en coûterait pour tout remplacer… vous serez peut-être surpris! Conservez la liste dans un endroit sûr (coffre-fort résistant au feu, chez vos parents, sur un serveur de stockage en ligne [nuage], etc.). L’indemnité d’assurance versée en cas de perte ou de vol permet de limiter les impacts financiers liés au remplacement des biens. De plus, cette liste vous permet de ne rien oublier, de ne pas sous-estimer la valeur de vos biens et de réagir rapidement en cas de sinistre.

    Astuce : conservez des preuves de possession de vos biens. Vous pouvez les prendre en photo ou encore numériser vos factures (l’encre a tendance à s’effacer avec le temps). Cela vous simplifiera grandement la vie en cas de réclamation.

  2. Voyez si des protections complémentaires sont nécessaires

    Vous habitez au sous-sol? Il est probable que votre assureur vous recommande une protection contre les refoulements d’égout.
    Votre logement est chauffé à l’huile? Une protection contre les fuites de mazout pourrait être judicieuse pour protéger vos biens.

Rassurez-vous : votre agent en assurance de dommages se fera un plaisir de vous conseiller tout au long de votre soumission locataire pour que vous fassiez des choix qui conviennent à votre réalité.

Voici des exemples de protections complémentaires offertes chez nous qui peuvent aider à mieux vous protéger dans des situations variées :

  • dommages d’eau (eau du sol et égouts);
  • inondation causée par le débordement d’une étendue d’eau;
  • dégâts d’eau (eau au-dessus du sol, poids de la glace et de la neige);
  • fuite de mazout;
  • tremblement de terre
  • objets de valeur tels que bateau, bijoux, bicyclette, objets d’art ou autres.
 

Qui est protégé par une même police d’assurance habitation?

Les protections d’une même assurance habitation peuvent s’étendre à plus d’une personne. Avant de souscrire une assurance locataire qui vous est propre, vérifiez si ces situations s’appliquent :

  • Vous êtes en colocation

    Il est possible d’assurer jusqu’à deux colocataires sur une même police d’assurance habitation chez Desjardins Assurances (ce n’est pas le cas chez tous les assureurs). Mentionnez-le lors de votre appel à votre assureur, en ayant en main les renseignements personnels de votre colocataire ainsi que l’information sur la valeur des biens et les protections désirées. Comme le contrat sera émis à vos deux noms, votre prime pourrait se révéler plus économique que si vous souscriviez deux polices distinctes.

  • Vous êtes étudiant

    Si vous déménagez temporairement hors de la maison familiale pour des études à temps plein tout en restant à la charge de vos parents, la police d’assurance habitation de ces derniers pourrait suffire à vous protéger sans frais supplémentaires. Exemple : si vous demeurez en résidence étudiante durant l’année scolaire, vous pourriez être couvert pour vos biens et votre responsabilité civile. Toutefois, vos parents doivent informer leur assureur du lieu où vous logez et des biens à assurer.

    Par contre, dès que vous n’êtes plus étudiant à temps plein ou à la charge de vos parents, cette protection pourrait prendre fin, selon les modalités de la police d’assurance de vos parents. Il est donc bien important de valider auprès de l’assureur si vous êtes bel et bien protégé ou si une assurance locataire est de mise.

 

Quels renseignements dois-je avoir en main lors de ma soumission locataire?

Lorsque vous demandez votre soumission locataire, vous devez communiquer :

  • votre adresse exacte;
  • le type de bâtiment où se situe votre appartement;
  • le montant des biens que vous souhaitez assurer ainsi que le type de protection;
  • le montant de la franchise voulue;
  • les protections complémentaires souhaitées, s’il y a lieu;
  • les renseignements sur votre colocataire, s’il y a lieu;
  • le nombre de réclamations que vous avez faites dans le passé.
 

Existe-t-il des trucs pour économiser sur ma police d’assurance appartement?

Voici différentes astuces pour réduire votre facture d'assurance locataire :

  • Augmentez votre franchise

    On parle ici du montant que vous devrez débourser en cas de sinistre couvert comme un vol ou un dégât d’eau, et ce, même si vous êtes assuré. La « franchise » désigne une portion du montant de la perte qui n’est pas couverte par le contrat. Vous pourrez la déterminer avec l’assureur lorsque vous magasinerez votre police d’assurance. Celle-ci varie habituellement entre 300 et 1 000 $. Plus le montant de la franchise est élevé, plus la prime d’assurance est réduite.

  • Regroupez vos polices chez un même assureur

    Vous possédez une voiture? En regroupant votre assurance auto et votre assurance locataire chez nous, vous pourriez économiser avec le rabais Double contrat.

  • Demandez une soumission en ligne

    En faisant une soumission locataire en ligne chez nous, un rabais de 10 % sur votre prime d’assurance locataire peut vous être alloué.

 

Comment puis-je prévenir les dommages en appartement?

Voici quelques gestes simples pour garder votre appartement et vos biens en sécurité :

  • vérifiez régulièrement les piles du détecteur de fumée;
  • assurez-vous de bien fermer les ronds de la cuisinière après usage;
  • fermez les valves de la laveuse après usage et utilisez des boyaux haute pression renforcés en acier inoxydable tressé (plus robustes);
  • utilisez une friteuse portant la certification CSA;
  • évitez la surcharge de prises électriques;
  • procurez-vous un extincteur;
  • videz régulièrement le filtre de la sécheuse.

Astuce : pour savoir si vous êtes à l’abri en cas de sinistre, essayez le jeu-questionnaire Défi locataire, ça vous donnera une bonne idée!

En résumé, n’hésitez surtout pas à contacter un assureur pour vérifier si vos protections conviennent à votre situation. Votre agent en assurance de dommages vous conseillera afin que vous puissiez dormir sur vos deux oreilles dans le confort de votre appartement!

 

Et vous?

Avez-vous déjà vécu un sinistre en appartement?
Étiez-vous assuré?
Quelle a été votre expérience?

 

Sources

  1. Les locataires devraient-ils avoir une assurance habitation? – Chambre de l’assurance de dommages
  2. Inventaire des biens – Info assurance

Autres sujets d'intérêt : 

Certaines conditions, exclusions et limitations peuvent s’appliquer. Les offres et rabais peuvent être modifiés sans préavis. Les clauses et modalités relatives aux protections décrites sont précisées au contrat d’assurance, lequel prévaut en tout temps. Ces conseils sont fournis à des fins informatives seulement. Ils sont d’ordre général et n’engagent pas la responsabilité de Desjardins Assurances. La vigilance est de mise et il est recommandé de consulter un expert en la matière pour des conseils complets et pertinents pour chaque situation.