Saut au contenu

Prévention des dommages en cas d’incendie

S’il y a un risque d’incendie dans votre secteur, assurez, avant tout, votre sécurité et celle de votre famille à l’aide de ces conseils.

Comment vous y préparer

  1. Informez-vous des mesures de prévention et d’évacuation de votre région
  2. Prévoyez un plan d'évacuation
    Déterminez un lieu de rassemblement avec les membres de votre famille. Planifiez aussi un lieu où habiter advenant le cas où vous n’auriez plus accès à votre résidence.
  3. Envisagez un plan d’entraide
    Discutez entre voisins d’un plan commun d’entraide en cas d'urgence.
  4. Si le risque d’incendie se précise, éloignez de la maison tout ce qui peut brûler ou alimenter le feu (ex. : bois de chauffage, barbecue et bonbonne de propane, etc.)

En présence de fumée poussée par le vent

Même si le feu se trouve à plusieurs kilomètres de chez vous, la fumée pourrait vous incommoder. Voici quelques recommandations.

  • Respirez à travers un linge mouillé
    Portez le tissu devant votre bouche et votre nez pour vous empêcher d'inhaler la fumée.
  • Rendez-vous dans un endroit sûr
    Si vous avez des problèmes de santé (maladies respiratoires, cardiaques, etc.), dirigez vous vers un centre d'hébergement ou tout autre lieu à l’abri de la fumée.

-

+

Une fois tout risque écarté et, selon l’ampleur des dommages causés à votre résidence, voici quelques conseils afin d’éviter que ceux-ci ne s’aggravent.

En présence de dommages mineurs

  • Aérez votre résidence
    Ouvrez les portes et les fenêtres pour aérer la maison, si la température le permet.
  • Faites l’inventaire de vos biens endommagés
    Ce formulaire est à votre disposition pour faciliter la compilation de vos biens :
    Relevé des biens (PDF)
  • Prenez des photos des dommages
En présence d’un sinistre majeur
Communiquez avec un entrepreneur* afin de barricader les fenêtres et sécuriser les lieux. Laissez-nous ensuite vous offrir tout l’accompagnement dont vous avez besoin.

Lorsque la situation est maîtrisée, appelez un expert en sinistre afin d’ouvrir votre dossier de réclamation.

Note : Si votre demeure est inhabitable, conservez les reçus des dépenses engagées pour vous loger et vous nourrir à l’extérieur de celle-ci. Selon la nature du sinistre et les protections incluses dans votre contrat, ces frais pourraient vous être remboursés. De plus, si vous faites certains travaux vous-mêmes, notez-les ainsi que les heures travaillées.

*Consultez votre contrat d’assurance pour connaître l’étendue de vos protections. Conservez les reçus de vos dépenses liées à la protection ou à la conservation de vos biens.

Ces conseils sont fournis à titre informatif seulement et ne sont pas exhaustifs. Ils ne constituent ni ne remplacent ceux d'un expert en la matière.

  • L’information contenue dans cette page vous est fournie à titre informatif seulement. Les détails complets relatifs aux protections et aux exclusions se trouvent au contrat d'assurance habitation, lequel prévaut en tout temps. Certaines conditions, exclusions et limitations peuvent s’appliquer. Le masculin est utilisé pour faciliter la lecture et désigne aussi bien les hommes que les femmes.