Saut au contenu

Les aires d’entreposage présentent souvent des risques d’incendie. Pour éviter qu’un incendie se propage rapidement et cause des dommages importants à votre bâtiment, il est conseillé d’inspecter les aires d’entreposage de votre immeuble ou commerce.

En effet, les débarras, locaux de rangement, arrière-boutiques et entrepôts présentent des risques élevés d’incendie. Les marchandises qu’on y stocke et leur charge combustible peuvent être dangereuses.

L’évaluation du risque d’incendie dans une aire d’entreposage repose essentiellement sur ces trois facteurs :

  1. La combustibilité des marchandises
  2. La hauteur maximale d’entreposage
  3. La méthode de stockage

Pour déterminer les besoins de protection contre les incendies, surtout en ce qui a trait à l’installation de gicleurs, il faut analyser les risques inhérents aux marchandises stockées et à leurs emballages.

5 mesures préventives pour vos débarras et locaux de rangement

Un débarras, aussi appelé remise, est une pièce fermée servant d’aire de rangement supplémentaire. Habituellement, ces locaux renferment la charge combustible la plus importante d’un immeuble. Il convient donc d’appliquer les mesures préventives suivantes, afin d’éviter tout incident.

-

+

Meubles, matelas, bois, boîtes de carton et quantité d’objets en plastique se retrouvent dans ces locaux et sont une source potentielle d’inflammation. Il est donc important de garder un dégagement minimal entre les articles remisés et toute source de chaleur (ampoule, chauffage, etc.). Afin d’éviter les risques d’explosion, aucun liquide ni gaz inflammable comme le propane ne doit y être toléré. La quantité de pneus entreposés doit aussi être limitée. D’ailleurs, l’affichage d’un règlement à l’entrée des débarras est fortement recommandé. On conseille aussi d’inclure ce règlement dans les baux, contrats de copropriété, etc.

Plusieurs débuts d’incendie sont de nature volontaire (vandalisme, acte criminel, etc.), alors que d’autres sont causés accidentellement par des personnes non autorisées à entrer dans les débarras. Il y a donc lieu d’en limiter l’accès aux personnes autorisées seulement.

La section 9.10.10.6 « Entreposage » du Code national du bâtiment (CNB) exige qu’un local de rangement soit isolé du reste du bâtiment par une séparation coupe-feu ayant une résistance d’au moins une heure ou de 45 minutes si le local est protégé par des gicleurs.

La présence de détecteurs de fumée approuvés (ne pas confondre avec les avertisseurs d’incendie) permet de détecter rapidement un début d’incendie, de déclencher aussitôt l’alarme et d’intervenir sans délai, souvent avant même l’apparition des premières flammes.

L’installation de gicleurs conforme aux normes, alimentée par une source d’eau suffisante et fiable, constitue la meilleure façon de bien maîtriser tout début d’incendie dans un local de rangement.

Les sources d’incendie dans les arrière-boutiques

Les risques d’incendie sont aussi élevés dans les centres commerciaux et autres commerces, notamment dans les arrière-boutiques. Les sources d’incendie y sont nombreuses :

  • un câble électrique défectueux ou endommagé;
  • un équipement ou des appareils électriques défaillants ou surchauffés (y compris les appareils de réfrigération et de climatisation);
  • des étincelles (court-circuit, travail par point chaud, etc.);
  • des articles de fumeur.

L’intensité d’un incendie dépend surtout de la combustibilité des marchandises. Un magasin de pièces automobiles, par exemple, où l’on trouve des pneus et des courroies en caoutchouc ainsi que des liquides combustibles est plus à risque qu’un magasin d’aliments naturels. La hauteur de stockage des marchandises est aussi un élément non négligeable. En effet, les marchandises stockées sur des rayonnages très hauts accélèrent la propagation des flammes à la verticale.

Des risques plus élevés dans les entrepôts de matières premières ou de produits finis

Les risques d’incendie majeur ayant de graves conséquences sont plus élevés dans un entrepôt de matières premières ou de produits finis que dans toute autre zone d’une usine ou d’un établissement. Ce risque accru est attribuable aux quatre éléments ci-dessous.

-

+

Habituellement, les objets de grande valeur se trouvent dans l’entrepôt. Tout incendie à cet endroit se soldera par une perte financière importante pour l’entreprise. Une bonne assurance peut atténuer les répercussions, mais le délai de reconstruction et de réapprovisionnement pourrait faire perdre des clients au profit des concurrents.

Les marchandises ne sont pas toutes combustibles. Cependant, elles sont souvent emballées aux fins de transport ou de protection contre les chocs. Des emballages comme le papier, la paille ou le carton sont hautement inflammables et peuvent même représenter le plus grand volume de matières combustibles dans l’entrepôt.

L’entreposage dans les entrepôts modernes peut atteindre jusqu’à 30 m de hauteur. Dans de telles conditions, les flammes se propagent à la verticale très rapidement. Les vieux systèmes de gicleurs ne sont pas forcément adaptés à cette nouvelle réalité. S’ils sont installés au plafond, il est possible que les gouttelettes s’évaporent avant même d’atteindre le foyer d’incendie.

L’utilisation de palettes dans le but de faciliter la manutention de la marchandise crée des vides horizontaux à même les piles. Les gouttelettes d’eau provenant des gicleurs fixés au plafond atteignent difficilement ces espaces. Quant aux installations de stockage, les tablettes pleines dans les rayonnages forment un obstacle important qui empêche l’eau des gicleurs d’atteindre les flammes qui se propagent aux niveaux inférieurs ou intermédiaires.

En conclusion

Les sources d’inflammation qui peuvent être tolérées ailleurs doivent absolument être éliminées dans les entrepôts où la charge combustible est élevée.

Les principales causes d’incendie dans un entrepôt sont :

  • le mauvais entretien des lieux;
  • les articles de fumeur;
  • les chariots élévateurs;
  • le travail par point chaud (soudage, découpage, etc.);
  • les incendies volontaires;
  • une installation électrique défectueuse.

De nos jours, les systèmes de gicleurs automatiques à eau constituent la meilleure protection contre l’incendie dans les aires d’entreposage. Il est essentiel que l’installation soit appropriée et tienne compte des marchandises stockées, des méthodes de stockage utilisées ainsi que des hauteurs maximales de stockage prévues.


Consultez nos autres conseils de prévention :

Le plan de continuité des activités

Gardez les portes de votre entreprise ouvertes à la suite d’une catastrophe naturelle ou d’une situation d’urgence.

Le plan de mesures d’urgence

Une entreprise n’est jamais à l’abri d’une situation d’urgence. Certaines conséquences peuvent même menacer sa survie…

Vous en voulez plus?

Consultez la liste complète des conseils de prévention pour entreprise.

En collaboration avec
JEAN-JACQUES FOURNEL, expert-préventionniste

L’information contenue dans cette capsule est d’ordre général et est fournie à titre informatif seulement. Elle n’est pas exhaustive. Toute mesure prise à la suite de la lecture de cette capsule doit être exécutée en toute sécurité et, au besoin, par une personne expérimentée et habilitée à le faire.

Obtenez un prix rapidement pour votre assurance entreprise!

Parlez à un agent d’assurances

Lundi au vendredi, de 8 h à 20 h