Saut au contenu

L’importance d’un programme de prévention des accidents

Dernière mise à jour : 07 octobre 2016 à 09:05

Pour améliorer votre bilan routier, rien ne vaut la mise en place d’un programme qui s’attaque aux causes des accidents passés et sensibilise vos conducteurs.


En tant que propriétaire de véhicules commerciaux, vous savez combien les accidents routiers peuvent entraîner des coûts non négligeables pour votre entreprise en termes de perte de rentabilité et de productivité.

 

Le coût des accidents

En plus de risquer de subir une augmentation de la prime d’assurance de votre flotte automobile, vous devrez absorber les coûts suivants :

  • franchise d’assurance du véhicule accidenté
  • retrait du véhicule accidenté de la flotte automobile
  • salaire versé à l’employé blessé durant la période d’attente de son indemnisation par la SAAQ et la CSST
  • salaire versé à l’employé de remplacement

À cela s’ajoutent des coûts indirects, par exemple :

  • retards de livraison
  • réduction de services
  • insatisfactions de la clientèle

 

Les blessures corporelles

Outre les pertes financières, les accidents ont aussi des répercussions sur la vie de votre personnel selon la gravité des blessures.

À la Commission de la santé et de la sécurité du travail du Québec (CSST), les travailleurs indemnisés à la suite d’un accident routier au travail représentent environ 2 % de tous les travailleurs couverts par cet organisme.

Par contre, les accidents routiers au travail sont la première cause de décès de tous les accidents de travail (ils représentent entre 25 % et 30 % de tous les décès accidentels au travail)1.

Selon les données de l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST), les accidents de la route au travail impliquent, en majorité, ces professions :

  • près de 25 % des camionneurs ou des chauffeurs livreurs
  • 10 % des policiers ou détectives
  • 6 % des manœuvres ou manutentionnaires
  • 5 % des chauffeurs d’autobus
  • moins de 3 % du personnel spécialisé en soins infirmiers et thérapeutiques.

Les secteurs d’activité les plus touchés sont :

  • l’administration publique (22 %)
  • le transport et l’entreposage (20 %)
  • le commerce (14 %)
  • les autres services commerciaux et personnels (12 %)
  • les services médicaux et sociaux (10 %)

Le meilleur moyen de réduire les accidents de votre flotte de véhicules est de mettre sur pied un programme de prévention des accidents. Celui-ci est non seulement essentiel pour la rentabilité de votre entreprise, mais aussi pour la sécurité de vos conducteurs.

 

Que comprend un programme de prévention des accidents?

Pour une bonne gestion de la sécurité, un programme de prévention des accidents doit compter sur :

  • l’implication de la direction et du personnel pour le mettre en pratique,
  • une politique et des procédures écrites,
  • des mesures de contrôle pour réduire les risques,
  • l’analyse des infractions et des accidents ainsi que l’application de mesures correctrices pour éviter qu’ils ne se reproduisent,
  • le suivi du programme pour en évaluer les résultats.

Les aspects suivants devraient aussi être traités dans ce programme :

  • la sélection des chauffeurs,
  • la formation continue,
  • la vérification périodique des permis de conduire (avec le service aux entreprises de la SAAQ),
  • le contrôle de la consommation d’alcool et de drogues,
  • l’entretien préventif des véhicules (avec carnet de contrôle des vérifications mécaniques, vidanges d’huile, etc.),
  • la vérification des véhicules avant le départ (p. ex. : niveau des liquides, présence de câbles de démarrage, d’une trousse d’urgence, etc.),
  • la sensibilisation des employés à la sécurité automobile avec un programme de récompense pour un dossier de conduite sans infraction, ni accident responsable, par exemple.

 

La sensibilisation de vos conducteurs

Saviez-vous que le comportement des usagers de la route est à l’origine de 80 % des accidents? Même si vos conducteurs sont des professionnels de la route, ceux-ci sont exposés plus que quiconque aux risques d’accident.

Exemples d’obligations pour vos conducteurs :

  • respect du code de la sécurité routière (limites de vitesse, signalisation, etc.),
  • respect des heures de conduite et des périodes de repos pour prévenir la fatigue (notamment pour les conducteurs de véhicules lourds),
  • maintien d’un mode de vie sain.

N’hésitez pas à mettre en place un programme de récompenses pour ceux-ci. Cette source de motivation et de reconnaissance ne peut qu’avoir un impact positif sur le bilan routier de votre flotte de véhicules.

Minimiser ses pertes est aussi important que de maximiser ses profits. À cet égard, un programme de prévention des accidents est essentiel à la bonne gestion d’une flotte de véhicules.

Contenu produit par Desjardins Assurances Entreprises

 

Notes

L’information contenu dans cet article est d’ordre général et fourni à titre informatif seulement. Elle n’est pas exhaustive. Toute action prise à la suite de la lecture de cette capsule devra être effectuée en toute sécurité et, au besoin, être exécutée par une personne expérimentée et habilitée à le faire.

1. IRSST – Accidents routiers au travail survenus au Québec de 2000 à 2008 (PDF)

 

En savoir plus

Accédez à des conseils de prévention et à une solution d’assurance personnalisée selon votre secteur d’activités, et plus encore sur le site de Desjardins Assurances Entreprises.


Autres sujets d'intérêt :