Saut au contenu
Retour

Risques météo sérieux : comment protéger vos biens

À la maison : quelques trucs pour prévenir les dommages causés par l’eau

L’eau est sans contredit l’ennemi le plus redouté de tout propriétaire, copropriétaire et locataire. On a qu’à penser aux inondations du printemps 2017 au Québec, qui ont touché plus de 5300 habitations principales, forcé l’évacuation de plus de 4000 personnes et provoqué plus de 180 glissements de terrain. Voici quelques petites vérifications à faire à l’approche de la fonte des neiges ou de pluies diluviennes :

  • Assurez-vous que votre drain de plancher n’est pas bloqué et que votre clapet antiretour est fonctionnel;
  • Puisque le sous-sol est le 1er étage touché en cas d’inondation, évitez d’y ranger des effets importants comme des documents officiels ou des œuvres d’art. En effet, les dommages causés par l’eau seraient difficilement réparables;
  • Si votre propriété est située dans une zone inondable, quelques précautions et conseils de prévention supplémentaires s’imposent;
  • En cas d’événement climatique grave, débranchez les radios, les téléviseurs, les appareils électroniques et vos électroménagers pour éviter qu’un court-circuit ou une surcharge électrique ne les endommage.

Aménagement extérieur : rangez tout dans un endroit fermé

Lorsqu’on annonce des vents violents ou de gros grêlons, ces quelques mesures simples peuvent vous aider à prévenir les dommages causés à vos biens ou à ceux du voisinage.

  • Retirez la toile de votre pavillon de jardin (gazebo) ou fermez votre auvent, s’il y a lieu;
  • Rangez votre barbecue, vos meubles de jardin et vos arrangements floraux en pot à l’intérieur;
  • Rangez vos poubelles et bacs de recyclage dans un endroit fermé ou fixez-les solidement pour les empêcher d’être emportés par le vent et pour éviter que leur contenu se répande;
  • Assurez-vous que vos gouttières sont dégagées pour éviter qu’elles ne débordent;
  • Si vous utilisez un abri d’auto temporaire pour l’hiver – abri que vous aurez fixé très solidement à l’automne à l’aide d’ancrages dans le sol –  fermez bien toutes les ouvertures pour éviter que le vent et la neige s’y engouffrent.

Mettez votre auto à l’abri

On l’oublie souvent, mais les véhicules peuvent aussi être malmenés par les intempéries! Par exemple le Québec connaît en moyenne 19 journées avec des épisodes de grêle par année, principalement entre le mois d’avril et septembre.  Certains d’entre eux causent de coûteux dégâts.

  • En cas de grêle (et si cela est possible), stationnez votre véhicule dans le garage, sous votre abri d’auto temporaire ou tout autre espace muni d’un toit pour éviter que les grêlons n’endommagent la carrosserie ou le pare-brise;
  • À l’approche d’une tempête de verglas, abritez votre véhicule si vous le pouvez. Sinon, évitez de le stationner sous un arbre pour ne pas courir le risque que certaines branches (ou l’arbre en entier!) cassent sous le poids du verglas et tombent sur votre auto;
  • Par mauvais temps, évitez le plus possible de prendre la route. Si vous n’avez pas le choix, vérifiez les conditions routières et choisissez l’itinéraire le plus sécuritaire.

Bateau, motomarine ou tente-roulotte

Si des vents violents ou des pluies torrentielles s’annoncent, assurez-vous de mettre vos véhicules récréatifs à l’abri. Si vous habitez trop loin de votre chalet, de la marina ou du terrain de camping, entendez-vous à l’avance avec une personne de confiance qui réside à proximité et qui sera en mesure de vous rendre ce service.

  • Assurez-vous que votre bateau, votre motomarine ou toute autre embarcation sont sortis de l’eau ou solidement amarrés au quai;
  • Si vous possédez un téléphone intelligent, consultez les applis météo, qui donnent maintenant des prévisions d’heure en heure, ou encore le système d’alerte d’urgence En Alerte du gouvernement du Canada. Si vous vous faites malgré tout surprendre par un orage pendant que vous êtes sur un plan d’eau, hâtez-vous de gagner la rive et de vous mettre à l’abri à l’intérieur;
  • Si vous êtes en camping, refermez la tente-roulotte ou démontez la tente et tout autre abri de toile pour éviter qu’ils ne soient emportés par le vent, rangez tout votre matériel et mettez-vous à l’abri dans votre véhicule.

Moto ou motoneige et météo :  pas toujours un bon duo

La moto et la motoneige sont des façons très intéressantes de voir du pays. Cependant, ce moyen de transport exige la plus grande prudence :

  • En cas de tempête hivernale, assurez-vous de ranger votre motoneige à l’abri de la neige ou du verglas. Si vous n’avez pas d’espace intérieur, recouvrez-la d’une housse que vous fixerez solidement. Ce conseil vaut aussi pour votre moto dans les épisodes estivaux de forts vents;
  • Juste avant de vous aventurer sur les sentiers de motoneige, vérifiez toujours les prévisions météorologiques les plus à jour : en hiver, le temps peut changer de façon très soudaine;
  • Pendant le trajet, identifiez des endroits sécuritaires où vous pourrez vous réfugier en cas de besoin;
  • Le fait d’être totalement à la merci des intempéries augmente les risques que vous courez. En cas d’alerte météo ou de temps incertain, jouez de prudence et annulez votre sortie.

La technologie à votre rescousse

Que vous soyez assuré ou non avec nous, vous pouvez utiliser RadarMD en téléchargeant l’application gratuite de Desjardins Assurances Auto-habitation via l’App Store ou Google Play. Vous recevrez ainsi des notifications en cas de risque météo sérieux pour prévenir certains dommages à votre résidence et à vos biens. Radar vous permet d’entrer jusqu’à 5 adresses à surveiller.

Pour en savoir plus :

Tempête hivernale

Système d’alerte d’urgence En Alerte

Sources :

Tempêtes violentes – Que faire?

10 conseils pour mettre votre maison en mode #préventioninondation

Protégez votre propriété contre les inondations

Risques météo sérieux : comment protéger vos biens

Radar envoie des alertes de risque météo sérieux pour vous aider à protéger votre maison, auto ou VR.

Grêle, pluies abondantes, vents violents, tornade, ouragan…Voici certaines mesures à prendre pour limiter les dégâts causés à votre maison, à votre auto ou à vos biens quand la météo fait des siennes.

Certaines conditions, exclusions et limitations peuvent s’appliquer. Les clauses et modalités relatives aux protections décrites sont précisées au contrat d’assurance, lequel prévaut en tout temps.

Ces conseils sont fournis à des fins informatives seulement. Ils sont d’ordre général et n’engagent pas la responsabilité de Desjardins Assurances. La vigilance est de mise et il est recommandé de consulter un expert en la matière pour obtenir des conseils complets et pertinents pour chaque situation.

Autres sujets d'intérêt :