Saut au contenu
Retour

Quels changements justifient d'informer votre assureur habitation?

Voici quelques exemples (auxquels on ne pense pas toujours!) qui, pourtant, requièrent d’aviser votre assureur habitation.

Vous déménagez

Il est important d’effectuer votre changement d’adresse dès que vous aurez l’information, car votre police d’assurance habitation est étroitement liée à votre lieu de résidence. Vos besoins en matière de protection d’assurance ainsi que votre prime dépendent de plusieurs facteurs, notamment :

  • le type de bâtiment;
  • l’année de construction du bâtiment;
  • le lieu où il est situé;
  • le type de chauffage;
  • la proximité d’un poste de pompiers;
  • le taux de criminalité associé à ce lieu.

Quand vous déménagez, plusieurs de ces facteurs sont susceptibles de changer. Il est donc essentiel d’informer votre assureur. Ce dernier prévoit généralement une période de 30 jours à la suite d’un déménagement durant laquelle vos biens demeurent assurés malgré le changement. L’idéal est tout de même d’aviser votre assureur de ce changement dès que possible.

Vous rénovez votre maison

Attention : tous les travaux de rénovation de maison ne méritent pas d’être inscrits à votre dossier. Par exemple, il n’est pas nécessaire d’informer votre assureur de l’installation de vos nouvelles fenêtres. Cependant, si vous aménagez votre sous-sol ou si vous agrandissez votre maison, il est important d’en aviser votre assureur. Ce changement pourrait modifier la valeur de votre propriété et nécessiter des protections additionnelles.

Vous achetez une piscine hors terre ou creusée

Vous pourriez avoir besoin de protections additionnelles pour couvrir cette rafraîchissante acquisition. Vaut mieux être couvert en cas de dommages causés par l’eau!

Votre enfant part en appartement pour ses études

Votre assurance habitation pourrait peut-être couvrir son logis.

Vous avez un nouveau colocataire

Vous pourriez demander à ce qu’il soit nommé à votre contrat. Puisque votre colocataire aura probablement des effets personnels, il serait prudent de tenir compte de la valeur cumulée de tous vos biens et d’augmenter le montant de votre couverture en conséquence pour être indemnisé en cas de pépin (ex. : certains dégâts d’eau, un incendie).

Astuce : en assurant vos biens sur la même police d’assurance, votre colocataire et vous pourrez séparer la facture. Consultez notre article L’assurance locataire : mieux s’informer pour être mieux protégé!

Vous faites l’acquisition de biens de valeur

Il est conseillé de consulter votre contrat d’assurance ou de contacter votre assureur pour savoir s’il y a des limitations dans vos protections par rapport à ces biens ou pour vérifier si le montant que vous aviez déterminé auparavant pour vos biens meubles est toujours suffisant.

Par exemple, si votre protection pour vos biens meubles est de 50 000 $ et que vous recevez en héritage une bague d’une valeur de 15 000 $, en plus de meubles pour une valeur de 20 000 $, il faudra aviser votre assureur. D’une part, parce que les bijoux sont couverts pour un montant d’assurance limité. Vous aurez donc besoin d’une protection spécifique pour assurer votre bague à sa pleine valeur. D’autre part, il faudra revoir le montant d’assurance des biens meubles pour qu’en cas de dommages, le montant soit suffisant pour couvrir vos nouveaux meubles et les anciens.

Vous êtes travailleur autonome

Votre assurance habitation couvre uniquement la sphère privée de votre vie. Elle ne couvre pas vos activités professionnelles, même si vous travaillez de la maison. Dans ce cas, une assurance couvrant vos activités professionnelles serait de mise.

Vous entreposez vos meubles

L’entreposage est l’action de placer des objets personnels ailleurs qu’à votre résidence, que ce soit dans le sous-sol de vos parents, le cabanon d’un ami ou dans tout autre lieu. Si c’est votre cas, il est important d’en informer votre assureur le plus rapidement possible afin qu’il analyse vos besoins d’assurance.

Vous avez installé ou désactivé votre système d’alarme

La présence d’un système d’alarme pourrait réduire votre prime d’assurance habitation. Pour les raisons inverses, son retrait doit être mentionné.

Autres sujets d’intérêt

Quoi faire en cas d’absence prolongée de votre maison?

Assurance habitation : choisir celle qui vous convient

Les plateformes de location à court terme et l’assurance habitation

Quels changements justifient d'informer votre assureur habitation?

Certains changements dans votre vie peuvent influencer votre dossier d’assurance habitation. Vos protections doivent évoluer en fonction de vos nouveaux besoins pour vous assurer d’être bien couvert en cas de sinistre.

Certaines conditions, exclusions et limitations peuvent s’appliquer.

Les clauses et modalités relatives aux protections décrites sont précisées au contrat d’assurance, lequel prévaut en tout temps.

Ces informations sont fournies à des fins informatives seulement et ne sauraient engager la responsabilité de Desjardins Assurances. La vigilance est de mise et il est recommandé de consulter un expert en la matière pour recevoir des conseils complets et adaptés à votre situation.

Autres sujets d'intérêt :