Saut au contenu
Retour

À pied, à vélo ou en autobus : quelques conseils de sécurité pour les étudiants

Si vous marchez pour vous rendre à vos cours

En 2016, 334 piétons sont décédés des suites d’une collision avec un véhicule au Canada. C’est presque 1 personne par jour, et ça ne tient même pas compte des collisions où les piétons ont subi des blessures (graves ou mineures) ou s’en sont sortis indemnes. Pour éviter de devenir une statistique, voici 5 notions à garder en tête :

1. Ne traversez pas la rue en textant

Ce que vous faites sur votre téléphone est sûrement très important…mais prenez quand même le temps de lever les yeux pour vérifier que la voie est libre avant de vous engager.

2. Établissez un contact visuel avec les conducteurs

Ne prenez jamais pour acquis que les conducteurs vous ont vu. Le fait d’établir un contact visuel avec eux avant de traverser la rue évitera bien des accidents.

3. Traversez uniquement aux intersections

Ne traversez jamais en plein milieu de la rue. Rendez-vous à l’intersection. S’il y a des feux pour piétons, appuyez sur le bouton et attendez que la silhouette blanche s’affiche.

4. Portez attention à la signalisation et aux feux de circulation

Ne vous engagez pas si le feu pour piéton affiche la main orange fixe. Attendez de voir la silhouette blanche apparaître.

5. Ne prenez pas pour acquis que tous les conducteurs vont vous voir.

Même si un conducteur ralentit ou arrête pour vous laisser passer, ça ne veut pas dire que les conducteurs venant des autres directions vous auront vu. Avant de traverser, attendez que tous les véhicules, dans toutes les voies, se soient immobilisés.

Si vous circulez à vélo

En tant que cycliste, rappelez-vous que vous partagez la route avec toutes sortes de véhicules et que vous êtes tenu de respecter les règles de la sécurité routière.

1. Portez un casque

En cas de collision à vélo, le casque est le dispositif de sécurité le plus efficace pour prévenir les blessures à la tête et même la mort. Même si vous n’aimez pas vraiment le look que ça vous donne, vous serez heureux de l’avoir eu sur la tête le jour où vous serez impliqué dans une collision.

2. Connaissez (et utilisez) les signaux manuels

Les conducteurs ne peuvent pas deviner votre prochaine manœuvre : vous devez leur faire savoir. Utilisez les signaux manuels pour indiquer d’avance la direction que vous voulez prendre et permettre aux conducteurs de vous laisser l’espace dont vous avez besoin pour vous déplacer de façon sécuritaire.

3. Soyez bien visible la nuit

Il peut être difficile pour les conducteurs de voir les cyclistes lorsqu’il fait noir. Si vous devez circuler à vélo une fois le soleil couché, assurez-vous d’être bien visible. Votre vélo doit être équipé de réflecteurs et d’un phare; une petite lumière clignotante peut aussi s’avérer très efficace. Portez aussi des vêtements de couleurs claires munies de bandes réfléchissantes.

Si vous prenez l’autobus

En tant que simple passager, vous vous demandez quel rôle vous pourriez bien avoir à jouer en matière de sécurité routière…Et bien sachez que le comportement que vous adopterez à bord de l’autobus et près de celui-ci peut avoir des répercussions sur votre propre sécurité et sur celle des autres.

1. Choisissez un siège et restez-y

Le fait de vous déplacer de siège en siège peut distraire le chauffeur d’autobus et réduire la visibilité qu’il a sur la route. De plus, le risque de blessure est beaucoup plus grand si vous êtes debout lors d’une collision ou d’un freinage brusque, alors restez bien assis.

2. Ne laissez pas vos effets personnels dans l’allée

Les allées doivent être dégagées en tout temps, afin que tous les passagers puissent atteindre les sorties d’urgence rapidement et facilement en cas d’urgence.

3. Évitez de distraire le chauffeur

Lorsqu’on est passager d’un autobus, on doit éviter d’élever la voix ou d’avoir des comportements qui pourraient empêcher le chauffeur de se concentrer sur la route.

4. Circulez prudemment près de l’autobus

Attendez que l’autobus soit immobilisé avant d’en descendre; attendez aussi qu’il soit reparti et que la voie soit libre avant de traverser la rue.

Le mot de la fin

Peu importe le moyen de locomotion que vous choisissez, le fait d’adopter des comportements sécuritaires lorsque vous empruntez le réseau routier demeure le meilleur moyen de prévenir les accidents et de pouvoir assister à vos cours en un seul morceau!

À pied, à vélo ou en autobus : quelques conseils de sécurité pour les étudiants

Piéton, cycliste ou passager d’autobus: conseils de sécurité pour les étudiants de l’université

Que vous vous rendiez à vos cours à pied, à vélo ou en autobus, il est important de suivre les consignes de sécurité élémentaires pour assurer la sécurité de tous les usagers de la route. Voici un petit aide-mémoire.

Certaines conditions, exclusions et limitations peuvent s’appliquer. Les clauses et modalités relatives aux protections décrites sont précisées au contrat d’assurance, lequel prévaut en tout temps.

Ces informations sont fournies à des fins informatives seulement et ne sauraient engager la responsabilité de Desjardins Assurances. La vigilance est de mise et il est recommandé de consulter un expert en la matière pour recevoir des conseils complets et adaptés à votre situation.

Autres sujets d'intérêt :