Saut au contenu

Douanes américaines : conseils pour les traverser en toute quiétude

Conseils pour traverser les douanes américaines en toute quiétude

Dernière mise à jour : 14 septembre 2016 à 20:25

Peu de gens sont zen au moment de traverser la frontière américaine en voiture. Souriez, tout va très bien se passer avec ces quelques astuces.


Les Canadiens sont nombreux à traverser la frontière des États-Unis pour se diriger vers des destinations ensoleillées ou visiter de grands centres urbains comme Boston et New York. Si certains traversent les douanes américaines régulièrement, d’autres le font peu souvent ou le feront bientôt pour une première fois. Chose certaine, cette étape du voyage est toujours un peu stressante. Relaxez et suivez ces quelques conseils pour vous faciliter la vie et vous éviter des soucis.

1. Avoir les bons documents en main

Passeport obligatoire

Il est essentiel d’avoir votre passeport en votre possession le jour venu. Celui-ci doit être valide pour les quatre prochains mois au minimum. Si vous ne détenez pas déjà un passeport, prenez-vous à l’avance pour l’obtenir à temps pour votre voyage. Pour les résidents permanents du Canada, il est tout indiqué de communiquer avec l’ambassade ou le consulat des États-Unis de votre province de résidence afin de déterminer si vous avez besoin ou non d’un visa.

Lettre de consentement

Les enfants de moins de 18 ans qui voyagent avec un seul de leurs parents ou avec un autre adulte doivent avoir en main une lettre de consentement certifiée attestant que chaque parent a autorisé le voyage. Des modèles de lettres à remplir et à signer par les parents se trouvent sur le site Web du gouvernement canadien ainsi qu’une foire aux questions contenant une foule de renseignements utiles sur le sujet.

Papiers relatifs à votre véhicule

Comme toujours, il est important d’avoir en votre possession tous les papiers relatifs au véhicule que vous conduisez. En plus de votre permis de conduire, qui est reconnu partout aux États-Unis, vous devez avoir à portée de main vos papiers d’immatriculation ainsi que vos certificats d’assurance du véhicule. D’ailleurs, vérifiez que vous êtes bien couvert à l’extérieur du pays, advenant un incident avec votre véhicule. Et, puisqu’on n’est jamais trop prudent, conservez donc un document de constat d’accident dans la voiture, au cas où.

2. Répondre aux questions avec le sourire

Vous pouvez vous préparer à répondre le mieux possible, en anglais, à ces quelques questions que vous posera l’agent des services frontaliers : Où résidez-vous? Où allez-vous et pour quelle raison (vacances, affaires, magasinage, etc.)? Combien de temps y resterez-vous? Quelle est votre profession? Avez-vous des produits alimentaires avec vous, et si oui, lesquels? Restez calme et répondez à toutes ses questions sans détour, faites-lui votre plus beau sourire de vacancier et saluez-le en le quittant, sans trop en faire cependant.

3. Déclarer toute nourriture à bord

Il est fréquent de voyager avec de la nourriture, que ce soit pour casser la croûte en chemin ou pour nourrir les troupes pendant quelques jours en camping.

  • Sachez que la viande de chèvre et d’agneau n’est pas autorisée à passer les douanes américaines, qu’elle soit crue ou cuite.
  • Vous avez des fruits et légumes du Canada ou des États-Unis? Conservez les étiquettes sur les produits qui en attestent.
  • Conservez également les divers emballages de viandes qui attesteront de leur contenu et de leur provenance. Bref, il est préférable de laisser votre délicieuse lasagne à la maison.

4. Fournir les documents de votre animal de compagnie

Votre animal de compagnie et vous êtes inséparables, même en voyage? Sachez que si vous choisissez d’amener pitou ou minou avec vous en vacances aux États-Unis, il vous faudra montrer patte blanche. Votre chien ou votre chat âgé de trois mois et plus doit posséder un certificat de vaccination contre la rage daté et signé par un vétérinaire. Toutefois, les chiens d’assistance ne sont pas visés par ce règlement lorsqu’ils accompagnent leur propriétaire.

5. Penser à ce que vous pouvez rapporter

Avant d’entreprendre le chemin du retour, réfléchissez à ce que vous voulez rapporter au pays. Nous vous conseillons de consulter le site Web du gouvernement canadien où vous y trouverez toute l’information concernant ce qu’il est permis de rapporter selon la durée de votre séjour aux États-Unis. Nous vous conseillons aussi de conserver les factures et les étiquettes, ce qui facilitera le travail des douaniers et vous permettra de gagner du temps en cas d’inspection.

Les voyages bien préparés sont toujours les plus agréables. Et ne craignez pas les douaniers : l’uniforme ne doit pas vous intimider. Ils sont là pour assurer la sécurité de tous!

Bon voyage!


Autres sujets d'intérêt :

Desjardins Assurances désigne Desjardins Assurances générales inc. au Québec et Certas Direct, compagnie d’assurances en Ontario et en Alberta. Certaines conditions, exclusions et limitations peuvent s’appliquer.

Ajusto est souscrit par Desjardins Assurances. MD Ajusto est une marque déposée de Desjardins Assurances générales inc., utilisée avec permission par Certas Direct, compagnie d’assurances. Le rabais ne s’applique pas à certains avenants et garanties supplémentaires. Notez qu’il sera automatiquement appliqué à la prime lors du renouvellement. Ajusto est seulement offert en Ontario et au Québec.

Ces informations vous sont fournies à des fins informatives seulement et ne sauraient engager la responsabilité de Desjardins Assurances. La vigilance est de mise et il est recommandé de consulter un agent en assurance de dommages pour recevoir des conseils complets et adaptés à votre situation.

OBTENEZ UN PRIX RAPIDEMENT POUR VOTRE ASSURANCE AUTO

Parlez à un agent d'assurances Par téléphone: 1 888 277-8726

Récupérer ma soumissionCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Laisser mes dates de renouvellementCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre